Pour que la création d’un Conseil des universités du Québec ne tourne pas en histoire d’horreur

Pour que la création d’un Conseil des universités du Québec ne tourne pas en histoire d’horreur

[Communiqué de la Table des partenaires universitaires]

Québec, le 1er novembre 2016

Des organisations syndicales et étudiantes s’entendent sur huit grands consensus devant guider la création d’un Conseil des universités du Québec (CUQ), considérant que le contenu du document de consultation de la ministre de l’Enseignement supérieur, Madame Hélène David, ne répond pas à leurs attentes.

Les signataires souhaitent la création d’un organisme public et indépendant dont le rôle serait de conseiller et de coordonner le développement du réseau universitaire, notamment en termes de répartition budgétaire, et dont la composition accorderait une place prépondérante aux membres de la communauté universitaire. « Nous sommes favorables à un organisme-conseil, mais il devra avoir le mandat de faire la promotion d’une université libre, démocratique et accessible partout au Québec » soutient Sylvain Marois, vice-président de la FNEEQ-CSN responsable du regroupement université.

« Il suffit de voir l’état de la situation depuis l’abolition du Conseil des universités dans les années 1990 pour comprendre la nécessité d’un CUQ. Nous demandons le retour d’un conseil depuis des années. Nous allons défendre ces consensus lors de la consultation ministérielle » poursuit-il. La communauté universitaire insiste sur son opposition ferme à tout mécanisme d’assurance qualité, un fléau pour la qualité de l’enseignement.

Signataires : La Fédération nationale des enseignantes et des enseignants du Québec (FNEEQ- CSN), l’Association pour la voix étudiante au Québec (AVEQ), la Fédération des associations étudiantes du campus de l’Université de Montréal (FAÉCUM), la Fédération des associations étudiantes universitaires québécoises en éducation permanente (FAEUQEP), la Fédération des professionnèles –CSN, la Fédération du personnel professionnel des universités et de la recherche (FPPU), la Fédération québécoise des professeures et professeurs d’université (FQPPU), le Regroupement des syndicats universitaires (RSU-CSQ), et l’Union étudiante du Québec (UEQ).

L’AVEQ a pour mission de défendre et de représenter les étudiantes et les étudiants autant francophones qu’anglophones tout en accordant une attention particulière à la réalité de la population étudiante régionale. L’AVEQ représente déjà 33 000 étudiantes et étudiants au Québec, et des associations représentant plus de 100 000 étudiantes et étudiants participent activement à sa construction.

-30-

Contact:

Isaac Stethem

Conseiller à l’exécutif/Relations médias francophones

cons.exec@aveq-nous.ca

1-888-994-9177 poste 4

Kristen Perry

Responsable à la mobilisation et au développement associatif/Relations médias anglophones

mob.dev@aveq-nous.ca

1-888-994-9177 poste 3

###