Congrès du PLQ : L’enseignement supérieur et l’environnement peu priorisés

Congrès du PLQ : L’enseignement supérieur et l’environnement peu priorisés

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

Montréal, le 26 novembre 2017.

Cette fin de semaine, l’Association pour la voix étudiante au Québec (AVEQ) fut présente lors du 33e congrès des membres du Parti libéral du Québec (PLQ). Dans une ambiance préélectorale forte et entourée de mots tels que « libertés individuelles », «appartenance canadienne» et «développement économique», ce congrès fut l’occasion d’en connaître davantage sur les prochains objectifs du PLQ. 

Dans une atmosphère semblable à la commission jeunesse du PLQ (CJPLQ) d’août et au Forum des idées de septembre, la résolution-cadre et les discours présentés au congrès ont tourné généralement autour du développement économique, et ce, autant en ce qui concerne les régions que l’éducation. L’AVEQ déplore d’ailleurs les lacunes quant aux résolutions portant sur les études postsecondaires. « Malgré le fait que le Parti libéral du Québec ait pris l’effort de penser aux études postsecondaires, il en reste que leur programme est vide. Lorsque nous lisons les résolutions apportées au congrès des membres, la majorité d’entre elles portent sur le développement économique et entrepreneurial des cégeps et des universités, alors qu’aucune ne s’intéressent réellement au contenu, au financement et à l’accessibilité des établissements d’enseignement supérieur », explique Perrine Argilès, responsable à la coordination générale à l’AVEQ.

L’AVEQ déplore aussi qu’il n’y ait pas de recommandation concernant l’environnement. « Le Parti libéral du Québec se vante d’être le parti de l’avenir, mais il n’y a aucune recommandation quant à la protection de l’environnement, un sujet pourtant primordial pour l’avenir et au coeur des enjeux de la jeunesse québécoise, mentionne Häxan Bondu, responsable aux affaires sociopolitiques à l’AVEQ. Certaines recommandations parlent de développement durable ou « d’économie circulaire », mais l’angle environnemental n’est peu ou pas abordé. Il y a à peine deux semaines, 15 000 scientifiques nous avertissaient de l’état critique de la planète. En ne proposant rien de solide quant à la protection de l’environnement, les membres du PLQ prouvent qu’ils et elles sont déconnectés des enjeux de l’avenir ».

L’AVEQ félicite les recommandations acceptées en matière de lutte aux violences à caractère sexuel et d’adaptation des besoins des peuples autochtones et inuits, mais croit qu’il est important d’aller beaucoup plus loin en ce qui concerne ces enjeux. L’AVEQ trouve aussi intéressant la résolution régionale voulant « mettre en place un nouveau programme d’accès aux soins de santé pour les étudiants étrangers ou en encadrant les programmes offerts par le secteur privé », quoique nous trouvons qu’elle reste encore vague. Finalement, nous tenons à mentionner l’adoption d’une résolution régionale en faveur de la compensation financière pour le stage 4 en enseignement. Toutefois, nous craignons que cela éclipse le débat de la rémunération des stages, et ce, dans tous les domaines, en plus de ne pas améliorer les conditions des stagiaires.

L’AVEQ tient à appuyer la manifestation qui s’est déroulée hier en marge du congrès du PLQ. Alors que la manifestation demande « le retrait pur et simple des projets de règlements de la loi sur les hydrocarbures », l’AVEQ réitère son positionnement contre tout projet d’oléoducs et de gazoducs. L’AVEQ tient aussi à saluer la présence de l’UEQ, de la FECQ, de la CADEUL, du REMDUS et de la FAECUM au 33e congrès des membres du PLQ.

L’Association pour la Voix Étudiante au Québec (AVEQ) a pour mission de défendre et de représenter les étudiantes et les étudiants autant francophones qu’anglophones, tout en accordant une attention particulière à la réalité de la population étudiante régionale. L’AVEQ regroupe déjà plus de 47.000 étudiant.e.s provenant de trois associations membres, et d’autres associations participent activement à son développement.

-30-

Relations médias:

Olivier Lacelle, Attaché politique

1-888-994-9177 poste 101

att.pol@aveq-nous.ca

About the Author: