À propos

Mission

L’AVEQ vise à regrouper la communauté étudiante universitaire du Québec dans le but de défendre leurs intérêts pédagogiques, politiques, sociaux et économiques, et ce, principalement par la recherche, la représentation et la mobilisation. En ce sens, les grands enjeux sociaux sont au cœur des préoccupations de l’association nationale, en particulier ceux liés à la réalité étudiante.

Valeurs

DÉMOCRATIE

La population étudiante est au centre de tout processus participatif et décisionnel. En ce sens, l’association nationale favorise l’échange d’information nécessaire et se montre réceptive aux critiques et aux besoins de ses membres. Aussi, les élues et élus de l’association nationale travaillent à partir de mandats votés par les membres. De plus, ils ou elles sont redevables en tout temps aux membres.

L’association nationale met au centre de son fonctionnement le respect de l’autonomie locale. En ce sens, l’association nationale ne peut s’ingérer dans les décisions de ses associations membres. Elle doit aussi prendre en compte la diversité de réalités des associations locales.
L’association nationale reconnaît, dans des visées de représentativité et de démocratie, l’obligation de transparence, particulièrement en ce qui concerne la diffusion de l’information. L’accessibilité à l’information permet, entre autres, le maintien de la confiance des étudiantes et des étudiants et leur participation à la vie associative. L’ensemble de ses documents est public et accessible.
L’association nationale développe ses propres idéaux politiques et, de ce fait, elle peut appuyer ou critiquer toutes décisions politiques, peu importe sa nature. Cependant, elle ne peut être partisane. En ce sens, elle ne peut appuyer, soutenir, ou promouvoir un parti politique.

SOLIDARITÉ

L’association reconnaît que le principe de solidarité est au centre du changement social. Elle constitue un espace de collaboration et de partage, permettant de développer des liens de solidarité au sein de la communauté étudiante.

L’association nationale est consciente de son appartenance à une collectivité. Ainsi, elle valorise l’implication étudiante au sein de ses structures et de la société.

ÉQUITÉ

L’association assure à ses membres un droit égal et équitable de parole, d’écoute, de vote, de participation lors de ses instances et de ses activités. Ainsi, elle prend en compte les différentes réalités locales.

L’association met en place des pratiques qui visent à combattre toutes formes de discriminations basées, entre autres, sur l’ethnicité, la langue, la classe, le genre, l’orientation sexuelle, l’identité sexuelle, l’habileté physique et mentale ou la religion. En outre, elle met en pratique des principes et une analyse féministe, incluant notamment la rédaction épicène de l’ensemble de ses textes et documents.
L’éducation doit être accessible pour toutes et tous, peu importe la classe socioéconomique, la situation géographique ou pour toute autre raison. L’éducation doit également être de qualité afin de permettre la formation du jugement critique dans le but de contribuer au développement humain et social.
L’association place l’éducation au centre d’une analyse globale sur la justice sociale et la démocratisation de la société. À cet effet, nous croyons que la redistribution équitable de la richesse et du pouvoir politique ainsi qu’un mouvement de justice environnementale qui priorise les intérêts des communautés marginalisées se situent au centre de la transition vers une société durable et juste.

Structure

L’Association pour la Voix Étudiante au Québec est organisée selon des principes démocratiques visant à stimuler le débat et en arriver à des décisions consensuelles entre les associations membres. Le tout s’inscrivant dans une logique visant à favoriser une complémentarité, pour le genre, la langue et l’ethnie.

L’Assemblée des Membres

Composée de l’ensemble des associations membres, l’Assemblée des membres est l’instance suprême de l’association. Elle est habileté à élire l’exécutif et les administrateurs de l’AVEQ, entériner des modifications aux règlements généraux, adopter le cahier de positions, déterminer les grandes orientations du regroupement national et convoquer des commissions extraordinaires, au besoin. Chaque association y a un droit de vote.

Les commissions institutionnelles

Instance des cycles supérieurs

L’instance des cycles supérieurs est une réunion des personnes déléguées par chaque association étudiante ayant des étudiantes et des étudiants aux cycles supérieurs. Elle voit au développement du discours afin de promouvoir et de défendre les droits et les intérêts des gens à la maîtrise ou au doctorat. Cette instance, bien que redevable vis-à-vis de l’Assemblée des membres, dispose d’une autonomie plus grande que n’importe quelle autre commission.

Commission de la pédagogie et la recherche

Cette commission a pour mission de se pencher sur tous les dossiers portant sur le quotidien de la vie étudiante. Elle est également responsable de coordonner la production de la recherche, et ce en fonction des mandats reçus par l’Assemblée des Membres.

Commission des affaires sociopolitiques

Cette commission a pour mission de se travailler sur les dossiers à caractère sociopolitique en développant un argumentaire sur les grands enjeux de société. Pour ce faire, elle devra maintenir une discussion constante sur les différents sujets , et se penchera sur les relations avec toute organisation externe jugée pertinente en fonction des mandats reçus par l’Assemblée des Membres.

Commission de mobilisation et du développement associatif

Cette commission a pour mission de cerner les différents besoins des associations membres. Il s’agit donc d’offrir support et conseil aux associations en ce qui a trait à leur développement interne et au contact avec les étudiants et les étudiantes. Notamment, en s’assurant d’une mobilisation continue sur tous les sujets jugés pertinents, en fonction des mandats reçus par l’Assemblée des Membres.

Structure diagram_final_FR-01

Le conseil d’administration

Le conseil d’administration supervise la gestion financière et les caractères légaux des décisions prises par les autres instances décisionnelles de l’AVEQ. Il est composé d’une personne élue par association membre en plus des responsables à la coordination et au secrétariat.

Le conseil exécutif

  • Responsable à la coordination générale
  • Responsable au secrétariat
  • Responsable à la mobilisation et au développement associatif
  • Responsable aux affaires sociopolitiques
  • Responsable pédagogie recherche
  • Responsable aux affaires des cycles supérieurs